SEPTIQUE

« 100% gratuit, sans engagement, réponse rapide »

je souhaite recevoir unDEVIS GRATUIT

Demander un devis pour une fosse septique n'a jamais été aussi simple. Voici 3 adresses qui couvrent toute la France.

N'oubliez pas que plus vous ferez de demandes de devis et plus vous aurez de chances de trouver un prestataire qui répond à vos attentes!
Viteundevis.com
123devis.com
vos-devis.com

*La demande de devis est strictement gratuite et ne vous engage en aucun cas le client. Votre demande de devis sera envoyé à plusieurs professionnels agréés de votre région.

Assainissement : que faut-il savoir sur une fosse septique ?

La fosse septique est l’une des filières les plus utilisées dans un système d’assainissement non collectif. Elle est conçue pour recevoir les eaux usées issues de l’utilisation des sanitaires. Cette installation est indispensable dans toute habitation qui n’est pas reliée au dispositif d’égout. Que faut-il savoir sur le fonctionnement d’une fosse septique ? On vous dit tout ici.

Comment fonctionne une fosse septique ?

La fosse septique fonctionne sur un principe assez simple. Les matières organiques issues de l’utilisation des sanitaires sont transformées en boues et ensuite en gaz. Le liquide est ainsi purifié et ressort propre. L’eau prétraitée peut être dirigée vers une microstation d’épuration ou être rejetée dans le sol grâce à un système de filtration par épandage. Ce dispositif d’assainissement permet donc de traiter les déchets sans qu’ils soient transportés dans des stations d’épuration comme c’est le cas pour les égouts. La fosse septique dépollue l’eau en trois phases :

  • la transformation des matières organiques en liquide ;
  • le changement des boues en acides ;
  • la transformation des acides en gaz recyclables sans danger pour l’environnement.

Par ailleurs, il est important de procéder à des vidanges de fosses septiques pour éviter que le dispositif se détériore ou se bouche. En réalité, lors de l’utilisation des sanitaires, certains déchets non organiques peuvent obstruer le passage des eaux usées et des déchets organiques. Il faut donc s’en débarrasser en vidant la fosse régulièrement.

Quelles sont les différentes caractéristiques d’une fosse septique ?

Pour un fonctionnement optimal, une fosse septique doit posséder plusieurs caractéristiques.

Les compartiments de la fosse septique

Afin de traiter les eaux-vannes issues des sanitaires, la fosse septique doit posséder trois compartiments. Le premier compartiment est destiné à prétraiter les eaux. C’est dans cette zone que la décomposition des matières solides commence.

En effet, une fois dans ce compartiment, les matières fécales se déposent au fond de la fosse pour former une boue. Les graisses, quant à elles, remontent en surface pour former une écume. Dans le deuxième compartiment, une partie de la boue est transformée en gaz sous l’action des bactéries anaérobies. Le gaz sera par la suite évacué en surface grâce au système de ventilation, ce qui peut se traduire parfois par de mauvaises odeurs.

Les eaux traitées sont dirigées vers un filtre dans le troisième compartiment afin d’être une nouvelle fois traitées. Après traitement, elles seront déversées dans le sol ou acheminées vers une microstation d’épuration ou un massif de plantes.

La taille de la fosse septique

Pour que la fosse septique fonctionne bien, elle doit avoir une taille minimale de 1,50 m de haut. La capacité de la cuve dépendra du nombre de pièces principales dans le logement. Ainsi, pour une maison qui a entre 1 et 5 pièces, il est conseillé d’opter pour un volume de 4 m³.

Les matériaux utilisés pour la fabrication de la fosse septique

Une fosse septique qualitative et durable est souvent constituée d’une cuve en béton ou en plastique. Si vous optez pour une cuve en plastique, vous devez vous assurer qu’elle est constamment remplie d’eau. Autrement, elle va remonter à la surface en raison de la pression exercée par le sol. Cependant, le choix du matériau de votre fosse septique doit se faire en fonction des caractéristiques de votre terrain. Ainsi, le béton est à privilégier sur les terrains avec peu de stabilité. Quant au plastique, c’est un matériau qui offre une très bonne résistance à la corrosion.

Comment purger une fosse septique

La purge d’une fosse septique est une opération cruciale pour maintenir le bon fonctionnement de votre système d’assainissement. Cette procédure permet d’éliminer les accumulations de déchets solides et de boues qui, si elles sont laissées sans surveillance, peuvent obstruer le système, entraîner des débordements ou des dysfonctionnements majeurs. Cet article détaille les étapes essentielles et les précautions à prendre pour purger efficacement une fosse septique, assurant ainsi sa longévité et son efficacité.

Comprendre le moment idéal pour la purge

Identifier le bon moment pour purger une fosse septique est primordial. Généralement, il est recommandé de réaliser cette opération tous les 3 à 5 ans, mais cette fréquence peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la taille de la fosse, le nombre d’utilisateurs et les habitudes de consommation d’eau. Une inspection régulière peut aider à détecter les signes avant-coureurs nécessitant une intervention, comme des écoulements lents, des odeurs désagréables ou un sol humide autour de la fosse.

Étapes préparatoires avant la purge

Avant de procéder à la purge, quelques préparatifs sont nécessaires pour garantir un processus sûr et efficace. Il est conseillé de réduire l’utilisation de l’eau dans le foyer quelques jours avant l’opération pour minimiser le niveau des eaux dans la fosse. De plus, localiser précisément votre fosse et dégager l’accès au couvercle faciliteront grandement l’intervention.

Choisir le bon moment

Planifier la purge de votre fosse septique pendant une période de faible activité domestique, comme pendant des vacances ou un week-end prolongé, peut s’avérer judicieux. Cela minimise les désagréments potentiels dus à l’arrêt temporaire du système d’assainissement. Comme tous les travaux de la maison il est essentiel de suivre des étapes claires et précises afin de ne pas regretter son opération.

Engager un professionnel

La purge d’une fosse septique nécessite un équipement spécialisé et une expertise technique. Faire appel à un service professionnel d’assainissement est non seulement une question de commodité mais aussi de conformité réglementaire. Ces experts disposent du matériel nécessaire pour pomper les déchets accumulés et les transporter en toute sécurité vers un site de traitement approprié.

Procédure de purge

Le professionnel commencera par ouvrir le couvercle de la fosse pour évaluer le niveau des boues et des écumes. À l’aide d’un camion pompe, il procédera ensuite à l’aspiration des déchets. Une attention particulière est portée pour ne pas endommager les parois et le fond de la fosse, ce qui pourrait affecter son fonctionnement.

Une fois la fosse vidée, il est conseillé d’effectuer une inspection de l’intérieur pour identifier d’éventuels dommages ou signes d’usure. Le professionnel peut également recommander des actions préventives, comme l’ajout de bactéries spécifiques pour faciliter la décomposition des déchets.

Conseils post-purge

Après la purge, il est essentiel de maintenir de bonnes pratiques pour prolonger la durée de vie de votre fosse septique. Éviter de jeter des déchets non biodégradables dans les toilettes, réduire l’utilisation de produits chimiques agressifs qui peuvent perturber l’équilibre biologique de la fosse, et contrôler régulièrement le système sont des mesures préventives importantes.

Purger une fosse septique est une tâche importante qui garantit le bon fonctionnement de votre système d’assainissement et prévient les problèmes environnementaux et sanitaires. Bien que cette opération puisse sembler complexe, engager des professionnels qualifiés assure un processus sans tracas et sécurisé. En adoptant des habitudes responsables et en planifiant des purges régulières, vous contribuerez à la durabilité de votre installation et à la protection de votre environnement.

Entretien de fosse septique : critères pour choisir un plombier

La fosse septique fait partie intégrante des éléments constitutifs d’une installation d’assainissement. C’est elle qui reçoit toutes les eaux usées issues des sanitaires d’une habitation. Pour assurer le bon fonctionnement d’une fosse septique, il est important de veiller à son entretien. L’entretien d’une fosse septique doit se faire en suivant certaines règles et mesures d’hygiènes.

Il est alors conseillé de recourir aux services d’un professionnel comme le plombier pour assurer l’entretien des fosses septiques. Dans la suite de cette section, découvrez comment et pourquoi choisir un plombier pour effectuer l’entretien d’une fosse septique.

Les critères essentiels pour bien choisir un plombier pour l’entretien d’une fosse septique

La fosse septique est un élément indispensable dans le traitement des déchets contenus dans les eaux usées des sanitaires. Il est alors indispensable d’entretenir convenablement les fosses septiques pour assurer leur fonctionnement optimal. Pour ce faire, vous pouvez décider de faire appel aux services d’un plombier.

Toutefois, le choix du plombier pour l’entretien d’une fosse septique doit se faire en tenant compte de certains éléments et facteurs. Le premier critère à considérer pour choisir un plombier pour effectuer l’entretien d’une fosse septique est la spécialité. En effet, sachez que le plombier est un professionnel qui peut se spécialiser dans divers domaines pour devenir :

  • un plombier zingueur ;
  • un plombier chauffagiste ;
  • un plombier sanitaire.

En fonction de vos différents besoins, vous pourrez faire le choix du plombier qui sera adapté. 

Retrouvez par exemple chez Chauffagiste Frisquet, divers professionnels qui sauront vous accompagner au mieux.

D’autre part, pour choisir un plombier, vous devez également considérer l’expérience et l’expertise. Il faut vérifier si le professionnel exerce sa profession en étant inscrit aux répertoires des métiers.

En dernier lieu, il est recommandé de s’informer sur les différentes garanties et les assurances dont dispose le plombier. Ces informations ainsi que celles contenues sur le devis vous permettront de choisir le plombier qui vous conviendra le plus pour l’entretien de votre fosse septique.

Les avantages de faire appel à un plombier pour l’entretien d’une fosse septique

Recourir aux services d’un plombier pour entretenir une fosse septique procure de multiples avantages. En premier lieu, faire appel à un plombier pour l’entretien d’une fosse septique permet de jouir d’un travail de bonne qualité. La fosse septique est une installation dont l’entretien nécessite certaines méthodes bien précises.

Aussi, pour effectuer l’entretien, il est important de respecter des règles et des mesures prédéfinies. Le plombier est un professionnel qui maitrise toutes ces règles et qui dispose des aptitudes et des compétences nécessaires au bon déroulement de l’entretien. La seconde raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un plombier pour effectuer l’entretien d’une fosse septique est liée au temps.

En effet, le plombier sera en mesure d’effectuer l’entretien de la fosse septique en très peu de temps. Il sera également en mesure de repérer les problèmes de la fosse septique et d’y apporter la meilleure solution. Pour finir, sachez que le plombier pourra vous fournir des recommandations et des conseils avisés concernant la fosse septique.

Comment savoir si ma fosse septique toutes eaux est pleine ?

Grenoble est une ville qui compte de nombreuses habitations non raccordées au réseau d’assainissement collectif. De ce fait, la fosse septique toutes eaux constitue le système courant de traitement des eaux usées de la ville. Toutefois, il importe de savoir comment détecter si la fosse septique est pleine. Quels sont les signes avant-coureurs d’une fosse septique pleine ? Quelles sont les solutions à envisager ? Toutes ces réponses dans cet article.

Comprendre le fonctionnement d’une fosse septique toutes eaux

La fosse septique toutes eaux est un système d’assainissement individuel qui assure le traitement des eaux usées domestiques en deux compartiments distincts. Le premier compartiment sert à la décantation des matières solides tandis que le second est consacré à l’épuration des eaux.

Les eaux usées en provenance des toilettes, douches et éviers sont conduites à la fosse septique, où elles sont traitées par des bactéries naturelles qui les dégradent. Les boues qui s’accumulent dans la fosse septique sont ensuite évacuées par un camion spécialisé lors du pompage de fosses. Quant aux graisses des eaux ménagères, elles sont  séparées dans le bac à graisses avant  d’entrer dans la fosse septique.

Les signes indicateurs d’une fosse septique toutes eaux pleine

Plusieurs signes peuvent indiquer que votre fosse septique est pleine. Voici une liste des plus courants établie par un expert en assainissement à Grenoble. Ainsi, pour une fosse septique toutes eaux pleine, vous remarquerez :

  • des odeurs nauséabondes qui émanent de la fosse septique ou des canalisations ;
  • des remontées d’eau dans les toilettes, les éviers ou la douche ;
  • des canalisations qui se bouchent régulièrement ;
  • des bruits de glouglou dans les canalisations ou dans la fosse septique ;
  • des problèmes de drainage des eaux pluviales dans le jardin ou les alentours de la fosse septique.

Prenez le soin de fréquemment surveiller l’état de la fosse septique pour détecter tout signe de dysfonctionnement éventuel.

Que faire si votre fosse septique toutes eaux est pleine ?

Si vous remarquez des signes indicateurs de fosse pleine, vous devrez agir rapidement pour éviter des problèmes de plomberie graves.

Faites appel à un expert en assainissement

L’expert en assainissement est un spécialiste de la gestion des eaux usées et des installations sanitaires. Il pourra évaluer l’état de votre fosse septique, déterminer les causes de sa saturation et vous proposer des solutions adaptées.

Faites appel à un expert en débouchage et curage de canalisation

Si la saturation est due à un problème de canalisation, vous devrez recourir à un expert en débouchage et curage de canalisation à grenoble. Les canalisations bouchées sont souvent à l’origine de la saturation des fosses septiques. Un professionnel peut détecter le bouchon, le déloger et nettoyer les canalisations pour éviter que le problème ne se reproduise.

Optez pour un pompage de fosses

Le pompage de fosses doit être exécuté par un professionnel afin de retirer les déchets accumulés dans la fosse septique. L’opération permet de la vider complètement et de la remettre en état de marche. Après la vidange, assurez-vous que le traitement des eaux usées est correct pour éviter tout impact négatif sur l’environnement. Un traitement inadéquat peut altérer la qualité de l’eau et entraîner des dommages écologiques.

Faites appel à des services en assainissement

Afin d’éviter tout problème de saturation de votre fosse septique, il convient de savoir prendre soin de son installation. Les services en assainissement aident en ce sens à entretenir votre fosse septique et vos canalisations. Ils effectuent des nettoyages réguliers, des débouchages d’urgence et proposent également des projets d’assainissement collectif.

En somme, il est facile de savoir si votre fosse septique toutes eaux est pleine en surveillant régulièrement les signes visuels. Si vous détectez l’un de ces signes, la meilleure solution reste de faire appel à un expert en assainissement.

Vidange de fosse septique : qui contacter pour un travail parfait 

Lorsque votre fosse septique est pleine, vous ne serez pas à l’aise dans votre maison en raison des mauvaises odeurs qui peuvent en ressortir. Mais, il faut noter qu’il ne serait pas dans votre intérêt de la vidanger vous-même. Qui contacter alors pour cette opération ? La réponse à cette interrogation se trouve dans la suite de ce texte.

Faites toujours recours à un professionnel

La vidange de la présente fosse doit toujours être faite par un expert agréé par le préfet de votre département. Faites appel à la société ADAC Services situé à Paris 11 pour tous vos travaux pétroliers et d’assainissement. Déjà, cela règlera les problèmes de proximité. Les professionnels du domaine connaissent mieux les dispositions à prendre pour vous protéger de tout risque sanitaire qu’engendre cette opération.

En effet, au moment de cette vidange, il y a des gaz toxiques qui sont émis. Ces derniers contiennent des microorganismes pathogènes qui peuvent facilement nuire à l’environnement et à votre santé. Mais, seuls les experts du domaine possèdent les compétences de même que le matériel adéquat pour que tout se déroule suivant les normes requises.

Par ailleurs, sachez que les professionnels reconnus par votre département respecteront toujours la réglementation en vigueur. Une fois l’opération terminée, l’équipe vous donnera le Bordereau de Suivi de Matières de Vidanges (BSMV). C’est ce certificat que vous présenterez lorsque le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) viendra chez vous pour effectuer un contrôle de fonctionnement.

En dehors des entreprises agréées, vous pouvez aussi contacter le SPANC. Il dépêchera une équipe chez vous pour la vider votre fosse septique. Si vous êtes loin de Paris, vous pouvez vous rendre sur un annuaire de professionnels en ligne pour trouver une société agréée proche de chez vous.

À quelle fréquence devez-vous contacter ce professionnel ?

La fosse septique doit être vidangée au moins tous les 4 ans. Si vous avez une fosse d’un petit volume, il est recommandé de faire sa vidange tous les deux ans. Parfois, des incidents climatiques peuvent accélérer le remplissage de votre fosse septique. Vous ne devriez pas dans ces conditions attendre les 2 ou 4 ans avant de faire la vidange.

Si vous avez oublié de le faire, certains signes vous indiqueront qu’il est effectivement rempli. Il s’agit entre autres :

  • d’une stagnation des eaux usées dans votre douche, toilette ou évier ;
  • des odeurs nauséabondes qui remonteront à la surface ;
  • des canalisations qui seront bouchées, etc.

Dans ces cas, il faudra vite contacter un professionnel pour l’opération. Car, la réparation des dégâts que causeront les eaux usées sur votre système d’évacuation sera très onéreuse. En outre, sachez que lorsque vous la vidangez régulièrement, elle aura une bonne durée de vie.

Que faire après la vidange de la fosse septique ?

Une fois la vidange effectuée, vous pouvez verser dans vos toilettes des activateurs biologiques ou chimiques. Ces derniers se chargeront d’entretenir votre fosse. En outre, ils vont activer à nouveau ces bactéries qui vivent sans l’air atmosphérique.

Ces microorganismes anaérobies jouent un rôle important dans la décomposition des matières organiques. Ils s’en nourrissent et les transforment par la suite en gaz et en liquide. Sous ces formes, lesdites matières peuvent rejoindre le champ d’épuration facilement et en toute sécurité.

Comment installer une fosse septique ?

La fosse septique est un élément basique d’une installation d’assainissement non collectif. Elle se charge de la liquéfaction partielle des matières polluantes qui sont concentrées dans les eaux usées. Elle retient également les déchets flottants et les matières solides. Pour son installation, il existe plusieurs options. Découvrez tout sur l’installation à travers cet article.

Faire appel à un professionnel pour l’installation de la fosse septique

Pour installer un système d’évacuation d’eaux usées, il est important de recourir à un professionnel. En effet, cet expert a les qualités requises pour vous accompagner dans votre projet du début jusqu’à la fin. Lorsque le système n’est pas bien installé, il en résulte un mauvais fonctionnement. Il faut le souligner, cela est proscrit par la loi. De même, vous pouvez subir des désagréments tels que des odeurs dégoûtantes qui s’en échapperont. À tout ceci s’ajoutera le coût de l’entretien de fosse septique qui sera très onéreux. C’est pourquoi il est conseillé de confier les travaux à un artisan certifié afin de garantir une parfaite installation.

Installer soi-même une fosse septique

Si vous ne souhaitez pas faire appel à un professionnel et que vous avez la passion du bricolage, vous pouvez mettre en place votre fosse vous-même. Pour ce faire, vous devez respecter certaines règles. L’installation se fait à une distance de 5 mètres de la résidence. Il faut qu’elle soit aussi à 3 mètres des limites de propriété, des arbustes ou des arbres.

De même, vous devez l’installer à 35 mètres minimum des sources, des puits ou des captages qui sont destinés à une alimentation humaine. Il faut aussi ajouter que la fosse ne doit pas être implantée sur des zones de stationnement ou de circulation de véhicules. Enfin, mis à part le gazon, vous ne devez faire aucune autre plantation au-dessus de votre œuvre.

Se munir du matériel nécessaire

Afin de mettre en place une fosse septique, il est important de s’équiper d’un outillage adapté. Ainsi, pour faire le travail vous-même, il faut que vous vous munissiez du matériel ci-après :

  • Des galets de 30 ou 40 mm ;
  • Un kit d’assainissement individuel qui comprend la fosse septique, les regards, les drains, etc.
  • Du sable ;
  • Une pelle ;
  • Une pioche ;
  • Une règle de maçon ;
  • Du géotextile ;
  • Un niveau à bulle.

Si vous disposez de tous ces équipements, vous devez maintenant passer à la seconde phase. Il s’agit de l’installation de la fosse septique proprement dite.

Mise en place du dispositif

Pour mettre en place un système d’évacuation des eaux usées, vous devez suivre certaines étapes. D’abord, il faut creuser une tranchée selon sa dimension et effectuer le coffrage. Pour cela, il est important de s’assurer que la fosse n’entre pas en contact avec les parois. Il faut aussi que le fond de la fosse soit parfaitement plat. Mettez en place un lit de sable de 10 à 15 cm d’épaisseur. Vous le ferez en fonction des contraintes du terrain. Ensuite, il faut installer la fosse septique au centre du coffrage en s’assurant que la filière soit bien ventilée.

Vous devez à présent procéder au remblaiement des contours de la fosse septique. Ensuite, il faut la remplir avec de l’eau pour que la pression ne l’écrase pas. Mettez les tuyaux en place tout en respectant une pente de 2 à 4 % entre votre habitation et le dispositif. Vous pouvez maintenant installer les regards au niveau du sol.

Comment avoir une fosse septique efficace et durable ?

Il n’est pas rare de voir des fosses septiques qui sentent mauvais ou qui n’assurent pas efficacement leur fonction. Pour ceux qui l’ignorent, une fosse septique est une installation d’assainissement non collectif qui traite les eaux usées (les eaux-vannes et les eaux grises) d’une habitation afin qu’elles ne provoquent pas de risque sanitaire ou environnemental. Et quand elle n’est pas bien entretenue, elle est exposée à de nombreux problèmes notamment les remontées d’odeurs, les infiltrations par le sol, les remontées de boues, l’engorgement des tuyaux et canalisations, etc. Tout cela nuit à l’efficacité et à la durabilité du système d’épuration. On vous donne ici des conseils pratiques pour bénéficier d’une fosse septique opérationnelle pour longtemps !

Vidangez votre fosse septique

La vidange de la fosse occupe une place très importante dans les travaux d’entretien d’une fosse septique. Elle permet d’éviter l’encombrement des canalisations, l’engorgement du bac à graisse et le cas échéant de tous les tuyaux de l’installation de votre logement. Généralement, il est demandé de vider sa fosse tous les 4 ans. Mais vu que toutes les fosses n’ont pas les mêmes tailles ni le même nombre d’utilisateurs, on vous conseille de faire la vidange de votre installation dès que les boues atteignent 50 % du niveau (30 % pour les micro stations d’épuration). Seuls les professionnels spécialisés dans le nettoyage de fosse septique comme le Plombier Paris Speed peuvent faire ce travail. En effet, ces entreprises disposent des outils ainsi que les connaissances nécessaires pour réaliser une intervention de qualité. L’autre avantage de recourir à ces spécialistes est qu’ils vous donnent des conseils utiles sur l’entretien général de vos équipements sanitaires.

Réalisez le curage des canalisations

Le curage est une opération consistant à éliminer le tartre et à décoller les déchets présents sur les parois des canalisations de la fosse. À l’instar de la vidange de la fosse, il figure parmi les entretiens essentiels d’une fosse septique. Le curage met le système d’épuration à l’abri de tout dysfonctionnement et contribue grandement à sa longévité. En effet, lorsque cette tâche est négligée, le tartre s’accumule dans les canalisations et provoque leur dégradation. Vous pouvez noter aussi la prolifération des mauvaises odeurs et l’obstruction des tuyaux ce qui ralentit la vitesse d’écoulement des eaux usées.
Deux techniques peuvent être utilisées pour nettoyer les canalisations associées à une fosse septique. En fonction de l’état des canalisations, vous pouvez opter soit pour un curage technique soit pour des traitements biologiques. À cet effet, évitez l’utilisation de certains produits comme la javel pour l’entretien de votre fosse. Ceux-ci peuvent détruire les bactéries qui assainissent les boues, et de ce fait, endommager votre fosse septique. En outre, certaines personnes ont l’habitude de jeter n’importe quel produit dans leurs toilettes. Cela est dangereux pour un système d’évacuation individuel.

Voici la liste de produits à ne pas mettre dans sa fosse septique

Sachez que cette liste n’est pas exhaustive. Ainsi, nous avons :

  • les liquides inflammables (essence, pétrole, alcool à brûler, peintures, solvants organiques, colles) ;
  • les matières non biodégradables (sacs plastiques, tampons, préservatifs, mégots de cigarette) ;
  • les huiles (huiles de cuisine, huile de vidange, huile de friture)
  • les pesticides ;
  • les métaux lourds ;
  • les graisses ;
  • les antibiotiques ;
  • les eaux claires (eaux de pluie, eaux de piscine, eaux de rivière) ;
  • etc.

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

h eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert erh eu elk rekljr ekltler kterlktlk erkjtejlr ktelr reter ert er

Pourquoi est-il nécessaire de vidanger régulièrement une fosse septique ?

La fosse septique est une installation d’assainissement indispensable pour les habitations qui ne sont pas reliées au système d’assainissement collectif de la commune. Elle est destinée à recevoir via des canalisations, les eaux usées provenant de vos toilettes et à les traiter par liquéfaction des solides et transformation des liquides grâce à certaines bactéries anaérobies. Pourquoi est-il important de la nettoyer régulièrement ?

Pour garantir le bon fonctionnement de la fosse septique

Dans le cas où une fosse septique est mal entretenue, il peut survenir des problèmes en rapport avec son fonctionnement dont les plus fréquents sont :

  • Les bouchons de fosse ;
  • Une mauvaise qualité de l’eau traitée ;
  • Des fuites sur la fosse ;
  • Un défaut d’évacuation ;
  • Une mauvaise odeur provenant des canalisations.

Une fois dans la fosse septique, les différents solides finissent par former un amas de boue. Le niveau de cette boue doit atteindre au plus 50 à 70 % du volume de la fosse. Une fois ce niveau atteint, une vidange de la fosse devient nécessaire. Si la quantité de boue est trop importante, elle peut occasionner des refoulements ou des bouchons. De plus, lorsque l’entretien de la fosse septique est défectueux, par insuffisance ou manque de vidange, sa durée de vie est diminuée. Il faut savoir qu’une accumulation importante de certains produits comme le savon et les détergents peut entraver l’action des bactéries utiles qui interviennent normalement dans la décomposition des solides et dans la transformation des eaux usées.

Pour rester en conformité avec les normes

La vidange doit être effectuée par un professionnel certifié disposant de tous les équipements adéquats. Pour être en conformité avec les exigences des municipalités, une vidange doit s’effectuer toutes les 2 à 4 ans, même si une vidange plus régulière peut s’imposer en fonction de votre habitation. Certaines communes possèdent leur propre programme de vidange assurée par le SPANC (Système Public d’Assainissement Non Collectif). Toutefois, vous pouvez faire appel à des professionnels agréés, spécialisés dans la vidange de fosses septiques. Vous pouvez par exemple cliquer ici pour bénéficier des services de plombiers expérimentés qui seront à même d’effectuer ce type de travaux. Au cours de la vidange, un contrôle complet du système est fait avec une attention particulière pour le préfiltre et le dégrilleur. On devra conserver un peu de boue contenant la flore bactérienne afin de garantir le bon fonctionnement de la fosse. Après la vidange, un bordereau certifiant le bon entretien de la fosse vous sera remis. C’est la preuve que vos déchets sont pris en charge et traités en cas de contrôle.

Quelles sont les précautions à prendre lors du nettoyage d’une fosse septique ?

Indispensable pour la décontamination des eaux usées domestiques, la fosse septique joue un grand rôle et doit être bien entretenue. Sachant qu’il s’agit d’un dispositif fragile, il est important de prendre un certain nombre de précautions pour assurer son bon fonctionnement. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Quels produits utilisés pour l’entretien d’une fosse septique ?

Lorsqu’il s’agit d’intervenir sur sa fosse septique, il est important de sélectionner les produits avec soin. En général, deux types de produits permettent de nettoyer correctement une fosse septique. Il s’agit d’une part de l’activateur biologique qui se verse dans les canalisations une fois par semaine pour garantir l’assainissement des boues. D’autre part, le réactivateur biologique s’impose comme un produit incontournable. Versé dans les canalisations juste après la vidange de votre fosse septique, ce produit permet de relancer l’activité des bactéries.

Comprenez donc que les produits utilisés pour le nettoyage de vos toilettes ne doivent pas empêcher le travail des bactéries présentes dans la fosse. Au contraire, ils doivent leur permettre de jouer correctement leur rôle pour un résultat satisfaisant. Aujourd’hui, il existe des sociétés spécialisées dans l’entretien de canalisation qui utilisent des produits d’entretien écologiques pour assurer un bon assainissement des fosses septiques.

Pour un bon fonctionnement de votre fosse septique, vous devez veiller à ne pas y laisser entrer les produits suivants :

  • L’eau de la toiture ;
  • L’eau de la piscine ;
  • Les bains de friture ;
  • Les solvants organiques ;
  • La javel ;
  • Les médicaments ;
  • Etc.

Quels sont les travaux à faire pour un bon fonctionnement de la fosse septique ?

Dans les normes, il faut vider sa fosse septique tous les 4 ans, ou lorsque les boues atteignent la moitié de la cuve. Ayez donc un contrôle visuel régulier sur l’évolution des boues pour éviter les désagréments.

Pour réaliser la vidange, il est indispensable de faire intervenir un professionnel agrée par le SPANC. Grâce à son expertise, ce spécialiste peut vous aider à nettoyer votre canalisation par le biais du service d’hydrocurage effectué par un camion hydrocureur (voir définition de l’hydrocureur). Après la vidange, vous devez réactiver les bactéries à l’aide d’un produit réactivateur pour assurer l’assainissement des boues. À défaut, vous pouvez utiliser un yaourt périmé.

 

8 étapes pour l’installation d’une fosse septique

Une fosse septique ou fosse toutes eaux est un dispositif d’assainissement des eaux usées. Son installation est indispensable pour les habitations qui ne sont pas reliées au réseau public de collecte des eaux usées. Quelles sont les étapes de la pose d’une fosse septique ? A-t-on besoin d’une meuleuse pour les travaux ?

Précautions avant l’installation d’une fosse septique

L’installation d’une fosse toutes eaux est soumise à une réglementation stricte. Il y a des précautions à prendre. Vous devez respecter une distance :

  • D’au moins 5 m entre la fosse et l’habitation ;
  • D’au moins 3 m avec les limites de la propriété ;
  • De 3 m entre la fosse et les arbres ou arbustes ;
  • D’au moins 35 m entre la fosse et une source d’eau.

Concernant les arbres, les précautions visent à empêcher une destruction de la fosse par les racines. En dehors du gazon, il faut éviter de faire pousser de la végétation au-dessus de la fosse septique. L’installation doit être éloignée d’une zone de passage ou de stationnement d’engins motorisés. Vous pouvez mener des démarches auprès de la mairie afin d’obtenir de plus amples informations.

L’installation d’une fosse toutes eaux n’est pas une tâche aisée. Elle suit plusieurs étapes plus ou moins complexes.

Création d’une excavation

La fosse choisie doit être assez grande. Elle doit être en mesure de traiter 1000 litres pour une famille de 4 personnes. Après avoir choisi l’emplacement, vous devez donc creuser un trou assez large et suffisamment grand.

Contrôle des dimensions du trou

La cuve de la fosse doit pouvoir se poser sans encombre dans le trou. Vous devez éviter que les parois soient en contact avec le bac. Il faut ensuite poser du coffrage pour soutenir les parois.

Stabilisation du sol

Le fond du trou doit être plat et dur. Il faut veiller à enlever tous les objets présents sur le sol. L’objectif c’est d’éviter toute déformation du sol après la pose du bac. Si le sol manque de stabilité, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Étaler une couche de sable stabilisant d’au moins 10 cm ;
  • Couler une semelle en béton.

Pose de la fosse septique

Lorsque l’on pose la fosse, il faut la remplir d’eau afin d’éviter toute déformation du bac lors du remblai.

Montage des tubes PVC

Les tuyaux doivent être placés avec une pente de 2 à 4% entre la fosse et l’habitation. Il faut aussi penser à réduire le nombre de coudes afin de faciliter l’écoulement des eaux usées.

Mise en place des regards

On installe les regards au niveau du sol, en prenant de soin de vérifier qu’ils sont parfaitement étanches. Bien avant, on utilise une meuleuse (une meuleuse Bosch par exemple) pour réaliser des ouvertures rectangulaires dans le tube PVC d’évacuation. Cette opération s’effectue entre la dernière sortie de l’habitation et la fosse. Ensuite, il faudra :

  • Poser le filtre en sortie de la fosse septique.
  • Poser la pompe de relevage.

La pose de la pompe de relevage au fond du puits est la dernière étape. On la connecte ensuite à un tube. Ce dernier est enterré jusqu’au point d’évacuation (fossé, rivière…) avec une pente régulière.

L’installation d’une fosse septique n’est pas une tâche aisée. Elle est soumise à une réglementation stricte. Il est souvent beaucoup plus simple de faire appel à des professionnels.